Dissertation droit et religion - essays on citizenship


 

Manage



 
 

Search

 
 
 

News

 

Comments

dissertation droit et religion

dissertation droit et religionDissertation droit et religion -Dans la même revue, Jean Benoist analyse les îles créoles: Martinique, Guadeloupe, Réunion, Maurice, avec plus de finesse et de nuances mais en limitant son objet à des îles de taille comparable et à la vocation sucrière longtemps affirmée.La morale vise l’élévation de l’homme, c’est-à-dire son perfectionnement personnel.Le plan d’une dissertation est très important car il doit montrer l’évolution de votre réflexion.La distinction est importante entre les Etats laïques et les Etats religieux.Plusieurs manuels sont à ta disposition dans ta bu pour compléter ton cours. Il est trop général, et n'est pas véridique : les grecs, dont le droit était majoritairement laïc, étaient contemporains de population dans lequel le droit était révélé.(en limitant la période du IIIème millénaire avant JC jusqu'à la fin des démocraties grecques)La première partie donnerait : I) une influence synonyme de dépendancea. la dictature de la religionje travaille encore sur la deuxième partie... encore une fois merci pour ton aide Poste ton grand II, et je regarderai demain matin.Ensuite, pendant l'Ancien Régime, la monarchie absolue de droit divin est une période importante dans les relations entre l'Eglise et l'Etat. Voilà quelques idées de développement venant d'un historien du droit qui, je l'espère, vous aideront.__________________________Alea jacta est Bonjour, Et encore faut-il se méfier de ce qu'on appelle le "droit laïc", qui n'est souvent qu'une laïcisation, éventuellement très ancienne, de règles tirées du fait religieux, et à condition de ne pas restreindre la notion de religions à celles que l'on connait aujourd'hui, structurées et ayant "pignon sur rue".Les incivilités (qui ne peuvent pas être poursuivies pénalement) sont un des facteurs de l’évolution de ce sentiment.impose des règles et prévoit des sanctions.Je renverrai tout de suite un message, et te dirai ce qui ne va pas.Et le "coup du roi Salomon", c'est bien raconté dans la Bible...: la règle de droit est considérée comme permanente, jusqu’à son abrogation.Dans ce cas, il faut obligatoirement parler de l'époque franque (baptême de Clovis, puis théocratie sous les carolingiens), du Moyen Age (époque féodale), lorsque l'Eglise se substitue au pouvoir pour régir la société avec son droit canonique. Pour des considérations plus actuelles, on peut noter la survie de la théocratie dans les pays musulmans par exemple.La règle de droit assure donc la sécurité, l’ordre et la justice en société.: la règle de droit s’impose, exception faite des règles supplétives ou dispositives auxquelles on peut déroger (≠ règles impératives).Encore faut-il une nouvelle fois ne pas sous-estimer l'influence de l'Eglise en tant qu'institution dans les prises de décisions, ainsi que l'influence de l'Eglise en tant que dogme empoisonnant les esprits particuliers.__________________________Alea jacta est Bonjour, On est bien d'accord.Je dois réaliser une dissertation qui à pour sujet "droit et religion". Le problème dans tout ça, c'est le cours dont je dispose. modèle de notre système actuel.ça pourrait me remplir une sous-partie \o/ Mmmh un plan type : I) la religion, influence synonyme de dépendance du droit II) une influence essoufflée par le temps Ce n'est qu'une ébauche ....Mais, tout ce qu'on peut dire à la lecture de la Bible bien comprise, c'est que s'il n'était pas sorti de son tombeau et s'il n'avait pas pris l'ascenseur pour le Très-Haut peu de temps après s'être fait clouer sur la croix, il n'aurait pas manqué d'occasions, dans les deux mille ans et quelques qui ont suivi, pour se retourner dans sa tombe... Mais, si ça se trouve, c'est déjà fait et peut-être bien que "Il" a terminé en camisole de force et dans une cellule capitonnée dans un asile d'aliénés...N'oublie pas non plus de trouver une problématique. en problématique je pense à : Quelle influence la religion a eut sur le droit ?L'un des époux peut être tenu de verser à l'autre une prestation destinée à compenser, autant qu'il est possible, la disparité que la rupture du mariage crée dans les conditions de vie respectives. Elle prend la forme d'un capital dont le montant est fixé par le juge., soit en considération des critères prévus à l'article 271, soit lorsque le divorce est prononcé aux torts exclusifs de l'époux qui demande le bénéfice de cette prestation, au regard des circonstances particulières de la rupture. Il se propose de vous aider tout au long de l'anne afin de mieux vous prparer aux preuves de philo du bac et des concours.dissertation droit et religionIl permet d’imposer l’ordre, le progrès et la justice.Pour être le plus clair possible et être sûr d’éviter les hors-sujets, il vous faudra suivre un certain formalisme.Ce sont des contenus spirituels auxquels le croyant adhère sans les remettre en question car en eux le divin s'est révélé ; que cette révélation soit de tradition collective, d'autorité scripturaire ou d'intuition personnelle. Dans certaines sociétés, le droit et la religion se confondent, comme c’est le cas pour les pays qui appliquent la charia.imposent certains comportements à respecter en société.M2 - DJCE de Nancy CRFPA de Versailles Bonjour, Il est est faux de dire qu'il n'y avait pas de religion dans la Grèce antique.Elle repose sur un corps de doctrines, objet de foi qu'on appelle des dogmes. Durkheim : « Une religion est un système solidaire de croyances (dogmes) et de pratiques (rites) relatives à des choses sacrées, c'est-à-dire séparées, interdites, croyances et pratiques qui unissent en une même communauté morale appelée Eglise, tous ceux qui y adhèrent ».De fait, la règle est obligatoire car son respect peut être imposé par un renvoi devant un tribunal. Ces sanctions peuvent être appliquées à travers le recours à la force publique.Toutes les civilisations anciennes rendaient des cultes à des dieux aussi divers que variés et ces cultes rythmaient la vie publique.la naissance d'un droit laïque (ou sans religion...Si c'était le cas, tous les systèmes juridiques seraient toujours mêlés de religion. Il faut distinguer deux choses : le droit révélé, et le droit dévoilé. Pour le B, et bien pareil je ne suis pas très d'accord. Pour compléter la bonne remarque de shaane12, lenteur qui pourrait être perçue plus tard pour de la sagesse. Y réfléchir longuement avant de pouvoir aligner trois lignes n'est pas une perte de temps et prendre le temps de la réflexion n'est pas un défaut.Je suppose que je dois m'y référer, hors nous sommes actuellement au chapitre concernant la Grèce Antique... Si vous pouviez me donner quelques pistes pour que je puisse décoller... Miou Tout d'abord, il faut que tu définisse la période de ton sujet. (merci pour ta réponse en tout cas Comme je te l'ai dit, il faut absolument que tu définisses ta période. Je ne suis pas vraiment d'accord avec tes titres, et tout particulièrement ton II.Il vous faudra ensuite trouver des titres pour vos parties suffisamment explicites pour que le correcteur comprenne l’évolution de votre réflexion. Par soucis de clarté, pensez à éviter les verbes conjugués. En dehors de cela, il est préférable d’organiser son plan de manière originale afin de se démarquer et de montrer sa capacité à réfléchir sur un sujet. L’introduction est certainement l’une des parties les plus importantes de votre dissertation. Le droit n'en était peut-être pas très imprégné, mais le culte et la foi existaient.mais formule pas très jolie)Merci, et bonne soirée!! Une influence de la religion sur le droit synonyme de dépendance A) La religion à l'origine du droit B) La dictature de la religion II. C'est un droit révélé, mais presque entièrement laïc.Votre introduction ne doit pas dépasser un tiers de votre devoir et doit respecter un certain formalisme : Une conclusion est bien souvent inutile même si on peut consacrer une ou deux phrases de synthèse à la fin de devoir. Pour un devoir de 3h, il est conseillé de passer environ 1h, au brouillon et pour la rédaction de l’introduction. On peut vite se retrouver à paniquer devant un sujet d’examen peu explicite, et la peur de la page blanche est une phobie partagée par la plupart des apprentis juristes. La nécessité du droit n’apparait que lorsque l’homme doit vivre en groupe…Le terme « droit » provient du latin classique « directus », qui se traduit par « sans courbure » ou « être en droite ligne ».L’exemple des réformes récentes de la procédure pénale semble facilement l’illustrer. dissertation droit et religion Cela s’apparente à avoir un savoir-vivre en société : courtoisie (dire bonjour…), politesse (tenir la porte à une personne nous suivant…), règles de jeu (en jouant aux échecs…). Il existe tout d’abord une pression du groupe social au respect de ces règles.Utilisez le classement des notions que vous avez fait au brouillon pour organiser votre devoir.La Cour de Cassation opère un contrôle de cette application.Gardez également à l’esprit que les éléments essentiels de votre démonstration doivent se trouver au sein des parties I. En effet, une introduction soignée attirera l’œil du correcteur et le rendra peut-être plus indulgent dans la correction. Un droit lacunaire A) un droit archaïque B) la naissance d'un droit laïque Bon. Y-a-t-il vraiment dépendance du doit sur la religion ? Il est casuel, mais beaucoup de situations sont recensées.Le plan, ou l’articulation en entonnoir de votre devoir.Rien qu'à lire les Dix Commandements, on voit bien que la plupart fait appel à des notions considérées comme laïques, aujourd'hui.Toutefois, la règle de droit prévoit parfois ce besoin de compensation comme l’illustre l’article 270 du Code Civil : la règle s’applique à tous.Maintenant, pour répondre au sujet de la dissertation, je pense qu'il faut se poser la question de savoir à quelle(s) époque(s) le droit et la religion avaient le plus de rapports (de complémentarité, antagonistes, de coopération, etc...).Le droit vise à sauvegarder l’ordre social, soit son rapport de vie dans la société, à travers l’exposé de règles neutres et précises.Bonsoir à tous, Je m'adresse à vous en désespoir de cause... J'ai pensé parler:-la religion à l'origine du droit-la séparation tardive entre la religion et l'Etat...Cependant, la dissertation juridique, vous permettra de développer votre esprit démonstratif car les correcteurs attendent surtout que vous soyez capable de problématiser un sujet et d’y répondre. En fait sa description et son analyse ne portent que sur les îles tropicales françaises d'Amérique.Par exemple, se présenter à l’heure pour assister à un cours.Elle peut s’appliquer à tous les français (ensemble des citoyens) ou à tous les salariés, à toutes les personnes mariées (catégories de ces citoyens). A contrario, la critique peut alors se fonder sur ce caractère global de la règle de droit pouvant la rendre rigide.La plupart du temps, vous serez armés de vos codes juridiques pendant les examens et vous devrez rechercher les règles juridiques relatives aux notions que vous voulez envisager.Webphilo n'est pas un simple site d'annales corriges en ligne et se propose de vous aider faire face vos difficults en vous accompagnant pas pas, en vous indiquant quels textes lire, comment les comprendre, comment les utiliser...Un autre point : en Grèce Antique, il n'y a pas trop de rapport entre le droit et la religion selon toi. Un conseil : trouve des A et des B avant de trouver des I et des II. Ensuite, il est plus facile de les agencer dans un plan qui colle.Toutefois, il ne faut pas omettre le rôle préventif de la sanction, qui permet – par cette « peur du gendarme » – de permettre le respect de la règle de droit…en vous proposant une aide en ligne et un change avec des professeurs de philosophie. dissertation droit et religion Vous devrez alors en parler dans votre introduction et expliquer pourquoi il vous semble opportun de les exclure.Dans chacun de ces types d’Etats, la place accordée à la religion peut varier et évoluer au fil du temps.Dans certaines situations, la règle pourrait apparaître trop dure et devenir inéquitable.Curieusement, on peut souligner que le non-respect de ces règles est à l’origine d’une partie de l’évolution grandissante du sentiment d’insécurité.On envisage de supprimer le juge d’instruction alors que la réforme sur les pôles d’instruction n’a pas encore été mise en œuvre …Et ne t'inquiète pas pour ta lenteur, on sèche tous un petit peu au début.Cependant, l’inflation juridique actuelle rend ce caractère assez obsolète.Le droit permet que l’on dépasse une relation violente entre les hommes (la loi du plus fort).Il arrivera souvent que certaines notions ne rentrent pas dans le cadre du sujet.Selon le Doyen CORNU, « Le précepte juridique n’est ni une règle de salut, ni une loi d’amour : c’est un facteur d’ordre, un régulateur de la vie sociale, un modérateur, un dénominateur commun, une norme moyenne, et c’est déjà beaucoup » (Droit Civil – Introduction au droit, Montchrestien, Précis Domat Droit Privé, 13Si l’on se réfère à l’étymologie du mot « droit », celle-ci renvoie à l’idée de règle.En cas d’irrespect, cela peut entraîner une réprobation par le groupe, voire une exclusion. On ne poursuit pas en justice le non-respect de ces règles.Le plan de la dissertation en droit doit toujours être en deux parties (I/II), deux sous parties (A/B), et deux paragraphes (i/ii), sans oublier les chapeaux introductifs entre chaque parties et sous parties.Pour cela, elle ne désigne pas des personnes nommément.C’est la sanction qui permet d’en garantir son respect. Elle devient une contrainte sociale par cette existence de sanctions éventuelles.Ah, si tu pouvais faire un plan détaillé, ce serait encore plus facile pour pouvoir te corriger, et comprendre ce que tu veux dire.Vous pouvez par exemple lister les différentes notions auxquelles vous avez pensé, les regrouper par thèmes, puis en deux groupes.Notons que certaines règles ne comportent pas de sanctions (exemple de la loi du 9 juin 1999 qui demande aux établissements scolaires de ne pas obtenir du matériel fabriqué avec de la main d’œuvre enfantine), ce qui rend difficile leur distinction avec une règle morale.: les rapports sociaux qui organisent la vie de l’homme en société se fondent sur le droit.Il faut partir de l’idée la plus générale pour en arriver aux idées les plus techniques.Cela dit, on n'a pas aboli la peine de mort au prétexte que c'était écrit dans la Bible.En son absence, se serait la loi du plus fort qui s’appliquerait. dissertation droit et religion Le plan d’une dissertation est très important car il doit montrer l’évolution de votre réflexion. dissertation droit et religion




Status: FreeWare
OS: Windows|Mac OS
Autors 1629
Update: 26-Nov-2017 18:05
Cat: Home »